LISON LAMBERT / Finaliste

Âge : 27 ans
Projet : Passer le Styx (théâtre)


Peux-tu nous résumer en trois lignes le projet que tu portes ?
PASSER LE STYX.
On pourrait appeler ça un polar théâtral. Quatre acteurs sur scène qui narrent l’histoire d’une fratrie qui éclate en morceau suite à un drame. C’est peut-être un accident, peut-être une tentative de meurtre… Je n’en dévoile pas plus car qui dit polar, dit suspense… Mais je promets de l’amour, des larmes, des rimes et un peu d’espoir.

Pourquoi as-tu décidé de te lancer dans l’aventure Propulsion ? Quel a été le déclencheur ?
C’est un ami qui m’en a parlé. Cela faisait un moment que je voulais confronter mon écriture à la scène, au travers des acteurs, face à un public. Comme c’est ma première pièce, c’est rassurant d’avoir un cadre tel que Propulsion pour se lancer, surtout grâce aux moyens techniques et humains mis à disposition. L’esprit est libéré des contraintes et on peut s’atteler à la création, tout en bénéficiant d’un regard bienveillant.

Quelles sont tes principales sources d’inspiration dans ton art (artistes, univers…) ?
Les acteurs, d’abord. Pendant dix ans, j’ai assisté à toutes les créations du metteur en scène Arthur Nauzyciel. Se faufiler dans la salle pendant les répétitions et se nourrir des textes, des voix et des corps. Aujourd’hui, j’écris pour des corps et des voix, en particulier. Sinon, je suis physiquement touchée par l’architecture gothique ; ces grandes portes noires béantes des cathédrales, j’ai le cœur qui s’emballe… En auteurs, je citerais Caryl Férey, Descartes, John Keats et Rilke.

Peux-tu te définir en cinq adjectifs ?
J’ai demandé à mes frères, ce sont eux qui me connaissent le mieux. Du coup, ça donne : passionnée, acerbe, irrationnelle, mélancolique et drôle. Heureusement que je suis drôle…

Que représente pour toi le 20e arrondissement ?
Moi qui vient du fin fond de la campagne orléanaise, j’ai un peu retrouvé l’atmosphère « village » ici. J’habite entre Ménilmontant et Gambetta. Si je veux un peu d’animation et d’ambiance, je vais faire une balade vers Belleville, Oberkampf… Sinon, je vais vers Gambetta, pour finir au Père Lachaise, au calme. Diversité, verdure, culture, c’est mon 20e !

Réseaux sociaux : Facebook (Page) : lison lambert / Instagram : @Lyofthevalley

Nous contacter

Pour plus d'informations n'hésitez pas à nous écrire via le formulaire ci-dessous.

Illisible ? Changez de texte captcha txt

Start typing and press Enter to search

X